Les premières réactions au billet précédent n’ont pas tardé.

Dès leur publication elles ont été disponibles dans la timeline publique de Seesmic.
Malgré mes appels au commentaire sur le blog, les habitudes Seesmic sont bien ancrées et chacun a répondu dans Seesmic. Peu importe, l’essentiel est d’avoir des retours. Et ils sont très intéressants.

Alors qu’en ressort-il ?

1) L’expérience est appréciée

Les participants à la discussion ont encouragé le projet et apprécient que l’expérience du cross-posting blog + Seesmic soit tentée. Certains y ont pensé sans passer le pas.

2) La simple transcription du texte en vidéo n’est pas satisfaisante

Le média vidéo ne tolère pas la médiocrité du style,
Celui-ci a été ressenti comme dérengeant et difficile à suivre.

"Vidéo d’entreprise des années 80", "allocution présidentielle" ou "publicité ringarde de cinéma" sont les principaux qualificatifs adressé du côté du style.
Il semble même faire écran au sens. A tel point que certains lecteurs ont avoué décrocher du fil du propos.

J’en conclue que c’est plutôt la vidéo qui doit être l’origine, le texte n’étant présent que pour soutenir le propos sous forme de sommaire ou de liste de références.

Il est de toute façon indispensable de dossocier le propos écrit du propos filmé.

3) Un support propice à la mobilisation du lecteur

Les préalables, déjà valable sur tous les supports "sociaux", de l’intérêt du propos et de la mobilisation du lecteur ont ici aussi toute leur place. Mais sous réserve de mettre en oeuvre les autres points, la relative proximité que le support vidéo permet d’entretenir lui confère un fort potentiel de mobilisation du lecteur.

4) Pouvoir appréhender le contenu avant visionnage est essentiel

Il semble essentiel de pouvoir juger du contenu de la vidéo pour décider de la visionner.

Pour ce point je pense que la décision initiale, même malheureuse, de doubler le texte par l’image et le mise en application des conclusion du second point permettent de satisfaire cette exigence.

5) Structurer le propos en chapitrant les vidéos

Dans le cadre de contenus longs et argumentés, le découpage en plusieurs vidéos est souhaitable afin de permettre au lecteurs d’assimiler le propos dans les meilleures conditions.


Je vous propose de visionner les contributions,
suite à la publication de ce billet
avec quelques mots de résumé pour chacune :

5 comments

  1. Otir 29 mai 2008 at 6:46

    Reply

    Comentaire sur Billets Video: quid de la rencontre avec les autres ? {seesmic_video:{« url_thumbnail »:{« value »: »http://t.seesmic.com/thumbnail/upcPCPVR30_th1.jpg »} »title »:{« value »: »Comentaire sur Billets Video: quid de la rencontre avec les autres ? « } »videoUri »:{« value »: »http://www.seesmic.com/video/MkoKQ1EMtV »}}}

  2. admin 29 mai 2008 at 8:32

    Reply

    {seesmic_video:{« url_thumbnail »:{« value »: »http://t.seesmic.com/thumbnail/nfdvVHQSZ0_th1.jpg »} »title »:{« value »: » « } »videoUri »:{« value »: »http://www.seesmic.com/video/7mPmLYv0ia »}}}

  3. admin 30 mai 2008 at 6:45

    Reply

    @otir : Favoriser les rencontres : comment ? {seesmic_video:{« url_thumbnail »:{« value »: »http://t.seesmic.com/thumbnail/hs2stS8yDN_th1.jpg »} »title »:{« value »: »@otir : Favoriser les rencontres : comment ? « } »videoUri »:{« value »: »http://www.seesmic.com/video/VSULU3cbbA »}}}

  4. Otir 30 mai 2008 at 2:22

    Reply

    Grace a la video, une rencontre inter personnelle est plus facilitee que par le simple texte {seesmic_video:{« url_thumbnail »:{« value »: »http://t.seesmic.com/thumbnail/f4tGGm0QIZ_th1.jpg »} »title »:{« value »: »Grace a la video, une rencontre inter personnelle est plus facilitee que par le simple texte « } »videoUri »:{« value »: »http://www.seesmic.com/video/4bMh3FJNUN »}}}

  5. Otir 30 mai 2008 at 2:25

    Reply

    Lorsqu’une personne donnée laisse un commentaire écrit sans se mettre elle-même en scène dans l’échange (comme par la video) une grande partie de la rencontre avec l’autre est perdue. Le lecteur lira le commentaire et « l’entendra » bien sûr, mais surtout à partir de ses propres résonnances, de ses propres filtres. Dans la video, le commentateur met beaucoup plus de lui-même, et c’est aussi ce qui est échangé, pas seulement ce qui est dit.

    C’est pour moi, clairement, un outil de rapprochement des personnes, d’une façon beaucoup plus humaine, beaucoup moins conflictuelle justement.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *