Mozilla a récemment adopté un modèle de développement de son navigateur Firefox déjà utilisé par Google pour son navigateur Chrome : plusieurs versions sont en chantier parallèlement et les mises à disposition de nouvelles releases s'enchaînent à un rythme d'enfer.

Principal avantage pour l'utilisateur : il dispose toujours de la version la plus récente et la plus aboutie. Il peut également jeter un oeil sur les versions en développement, bien que non stables.

Principal inconvénient : on a un peu de mal à suivre. Chrome vient de sortir sa version 12 et chaque release apporte quantité de nouveautés fort appréciables (pour ne citer que les principales : l'intégration d'un lecteur PDF, Google Cloud Print, etc…). Peu habitués aux changement aussi fréquents (Internet Explorer n'en est qu'à sa version 9 en 16 ans et Firefox à la version 5 en 10 ans) le système de mises à jour automatique nous aide cependant à rester à la page. Mais il est optionnel.

Mozilla annonce aujourd'hui qu'il ne supportera plus les mises à jour de sécurité pour la version 4 de Firefox alors que la version 5 est sortie il y a à peine une semaine. C'est ce que l'on appelle un "cycle de vie court". Nous avons donc tout intérêt à rester vigilants sur les mises à jour de nos logiciels de navigation.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *