Depuis le début de cette année, il est possible de créer toute extension, indépendamment des .com, .net et autres .fr ou .uk, en s’affranchissant de la tutelle de l’ICANN, l’instance de régulation des noms de domaine.

La Mairie de Paris s’est montrée intéressée, mais les sommes exigées par l’ICANN sont considérées comme inacceptables. En la Ville devrait verser des frais de dossier de 145.000 € et une redevance annuelle de 59.000 €.

L’ICANN, organisation à but non lucratif, rappelons-le, perçoit aujourd’hui 95% de ses revenus des redevances reversées par les registrars sur la vente des noms de domaine. Un pactole qu’elle peine à partager…

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *