Suite à la décision du Conseil de la Concurrence qui déclare illégale l’exclusivité de la distribution de l’iPhone par le seul opérateur Orange, les deux autres opérateurs ont vite annoncé leur intérêt mais semblent moins empressés aujourd’hui.

Au lendemain de la décision du Conseil de la Concurrence qui a déclaré illégale l’exclusivité de la distribution de l’iPhone par le seul opérateur Orange, les deux autres opérateurs n’avaient pas tardé à se mettre sur les rangs. Ainsi en témoignent ces deux pubs qui avaient fleuri sur leur site web respectif dès le 2 janvier :

Depuis quelques jours, ces annonces, et les formulaires d’inscription pour recevoir des news par email, ont disparu des mêmes sites web. Orange a remonté ses tarifs à leur niveau nominal.

Entre-temps, Orange a baissé ses prix pendant la période de Noël et fait appel de la décision. La Cour d’Appel a fixé la date de son verdict « au plus tard le 4 février 2009« .

Même si Bouygues Telecom et SFR semblent décidés à maintenir leur offre, et continuent d’affirmer qu’il souhaitent proposer une offre basée sur l’iPhone « le plus tôt possible » on peut se demander si le sacro-saint pacte de non-agression cher aux opérateurs français, ne pourrait pas enrayer une telle dynamique.

Suivons donc avec attention cette saga qui, si elle va à son terme, pourrait remettre un peu d’ordre dans le paysage téléphonique français.

1 comment

  1. temps 11 janvier 2009 at 6:27

    Reply

    L’Iphone va bientot sortir avec quatre coeurs de manière à suivre la concurence,
    en d’autres mots, de toutes façon les évolutions technologiques sont assez rapides pour dépasser les mauvaises conventions aux formes de monopoles.
    Cordialement

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *