Il faut bien en parler, sans céder à la panique, puisqu’elle touche le monde entier et que le problème doit être géré. Les informations divergent mais un consensus semble se faire autour du fait que la virulence de la petite bête entraîne moins de dégâts que la grippe saisonnière.

La gestion des mesures de contrôle est également un problème dans les entreprises. Et une opportunité s’ouvre aux acteurs spécialisés dans les outils de gestion de crise. Ainsi Navisto, une startup bretonne propose un logiciel de gestion de la pandémie en entreprise.

Si vous avez du personnel à gérer, pensez-y !

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *