Google a été victime, samedi après-midi, du système anti-malware (détecteur de logiciels malicieux) qu’il propose en complément des résultats de recherche. Ce système affiche un message « l’accès à ce site risque d’endommager votre ordinateur » qui met en garde l’utilisateur s’il s’avère que le site demandé présente un risque.

Le système de contrôle des sites web proposés par Google est alimenté par une base de donnée mise à jour régulièrement par une société partenaire. Suite à une manipulation malencontreuse (dont on ne connaît pas le détail) le fichier ne contenait qu’une référence de site identifiée par l’adresse / au lieu des traditionnelles adresses http://www.adresse.com. Ce caractère, connu des programmeurs, identifie le répertoire de base d’un site web. Logiquement, le système de contrôle classait donc tous les sites comme dangereux.

L’accès aux sites n’était pas impossible, mais le message et la confiance qu’on accorde à Google étaient suffisamment dissuasifs pour jeter le trouble parmis les internautes du monde entier.

Le problème a été réglé dans l’heure et une explication a été pubiée sur le blog de Google.


Merci Christelle (@xtelle) pour cette capture 😉

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *