Traduction :

Bonjour ! Je m’appelle Maile Ohye. Je suis « Senior Support Ingeneer » chez Google.

Chez Goole, nous travaillons d’arrache-pied pour nous assurer que quand vous utilisez notre moteur de recherche, vous trouviez ce que vous cherchez.

Pour améliorer nos résultas de recherche, tout en maintenant la sécurité et pour prévenir la fraude, nous enregistrons quelques informations relatives aux recherches. Sans ces informations, notre moteur de recherche ne fonctionnerait pas aussi bien qu’il le fait et ne serait pas aussi sûr.

Quelles sont donc les informations que Google collecte ? Découvrons-le à partir d’une recherche simple.

Donc vous tapez un mot. Disons « voitures » (NDT : « cars » dans la version originale).

Cette recherche de voitures est envoyée par Internet aux serveurs de Google, où nous cherchons des résultats. Et nous renvoyons ces résultats, au travers d’Internet, à votre ordinateur.

« voitures » est appelé une requête (NDT : « search query » dans la version originale).

Les requêtes sont un des types d’information que nous collectons. Nous les collectons pour analyser les modèles de recherche (search patterns) pour, au bout compte, vous fournir de meilleurs résultats.

Par exemple, si vous faites une faute de frappe dans le mot à rechercher (NDT « search term » dans la version originale), vous avez probablement remarqué que Google propose une autre orthographe. Donc si vous ajoutez un S à la fin de « voituress », Google vous demande « Vous voulez dire : voitures » (NDT : la version francophone de Google renvoie le libellé « Essayez avec cette orthographe : voitures »).

Nous sommes en mesure de le faire parceque nous avons étudié les requêtes dans nos logs. Nous avons déterminé que quelqu’un qui tapait « voituress » voulait dire, en fait « voitures ».

Une deuxième chose que nous collectons est l’adresse de votre oridinateur, qui appelée techniquement « adresse IP ». Une adresse IP est un peu votre numéro de téméphone sur Internet. Elle ressemble à ça : 72.14.253.103. Quand vous envoyez une requête à Google, elle utilise votre adresse IP pour s’assurer que les résultats sont renvoyés au bon ordinateur.

Mais une adxresse IP ne dit pas qui vous êtes, ni exactement où vous êtes. Dans les faits, votre fournisseur d’accès vous attribue une adresse IP différente à chaque fois que vous surfez sur internet. Dans le meilleur des cas, Ce que Google peut en déduire c’est votre localisation approximative, par exemple, Denver et, peut-être, le fournisseur d’accès que vous utilisez pour surfer sur internet. Seul le fournisseur d’accès peut établir la correspondance entre vous et l’adresse IP. C’est logique. Car comme pour un opérateur téléphonique, c’est lui qui gère votre compte compte et c’est lui qui vous donne votre adresse IP.

Parlons maintenant des cookies, un troisième type de données que Google collecte.

Un cookie est un très petit fichier qui est stocké sur votre ordinateur (NDT : la chaîne de caractère suivante est montrée à l’image: PREF=ID=03b1d4f393699771:LD=en:NR=10). Tous les moteurs de recherche, et la plupart des sites web, utilisent les cookies.

Pourquoi ?

Les cookie enregistrent vos préférences de votre dernière visite. Comme le fait que vous souhaitez obtenir des résultats en anglais (NDT : Maile montre la partie de la chaîne de caractère « LD=en ») et pas plus de 10 résultats par page (NDT : Maile montre la partie de la chaîne de caractère « NR=10 »).

Ce pour quoi les cookies ne sont d’aucune utilité pour Google, ce sont les informations personnelles qui vous concernent, comme l’endroit où vous vivez ou votre numéro de téléphone. En fait, un cookie ne dit même pas à Google si c’est bien vous qui visitez Google, ou quelqu’un d’autre, par exemple votre femme de ménage, vos parents ou vos enfants, qui utilisent le même ordinateur.

Donc, c’est tout ce que nous collectons : ce que vous cherchez, l’adresse IP de l’ordinateur et le cookie.

Mais, de la même façon que (NDT : phrase impossible à comprendre du fait d’une mauvaise qualité du flux) Google garde une trace de votre visite, appelée log.

Voici à quoi ressemble le log d’une visite. Il y a le terme que vous avez recherché (voitures). Il y a l’adresse IP, dont nous avons parlé tout-à-l’heure, qui est comme voytre numéro de téléphone. Voici l’identifiant du cookie, qui identifie votre ordinateur et vos préférences, la version du navigateur and le système d’exploitation. Et enfin, il y a l adte et l’heure de votre recherche.

Comme vous pouvez le constater, les logs ne contiennent aucune information vraiment personnelle vous concernant. Et, pour garantir envore plus votre intimité, Google va bientôt purger des portions d’adresses IP et d’identifiant de cookie qui sont présents dans ses logs depuis plus de 18 mois. C’est comme si on hachurait la fin de votre numéro de carte bancaire, pour ajouter un véritable masque de protection de votre intimité.

Voici à quoi ressembleraun adresse IP dans nos fichiers après 18 mois (NDT : à l’image on voit les 2 derniers chiffres de l’adresse IP barrés d’une croix), et voici à quoi le cookie ressemblera (NDT : à l’image on voit la partie suivant « PREF=ID= » barrée de croix).

Google est le premier des principaux moteurs de recherche à faire cela.

J’espère que cela vous donne une meilleure idée des informatiosn que Google collecte quand vous utilisez notre moteur de recherche, et la façon dont cela augmente ml’efficacité de vos recherche (NDT : « your search experience » dans la version originale).

Pour en savoir plus, visitez nos ressources sur la protection de la vie privée (NDT : « our privacy center ») sur www.google.com/privacy.html

Merci de votre attention, et merci de faire vos recherches sur Google.


NDT : Note du traducteur.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *