Les médias et les sites grand-public condamnent régulièrement Facebook et soulèvent les problèmes de confidentialité qu’il ne manque pas de susciter. Même si les internautes sont censés savoir où ils mettent les pied, il faut bien reconnaître que peu de gens lisent les conditions générales.

Les conditions générales nous informent sur les droits et devoirs de l’utilisateur et de l’éditeur du service. Notamment sur l’utilisation des informations personnelles et de celles qui sont publiées (le fameux UGC – User Genarated Content – Contenu généré par l’utilisateur). Celles de Facebook sont assez précises à ce sujet :

« En publiant un Contenu utilisateur sur tout ou partie du Site, vous concédez expressément à la Société, et vous garantissez détenir les droits nécessaires à cet effet, une licence irrévocable, perpétuelle, non exclusive, transférable et pour le monde entier sans rétribution financière de sa part (y compris le droit de concéder des sous-licences), d’utiliser, copier, représenter, diffuser, reformater, traduire, extraire (en tout ou partie) et distribuer ce Contenu utilisateur, à des fins commerciales, publicitaires ou autres, sur le Site ou en relation avec le Site (ou dans le cadre de sa promotion), de créer des œuvres dérivées du Contenu utilisateur ou de l’incorporer à d’autres créations, et d’en concéder des sous-licences des éléments cités. À tout moment, vous pouvez supprimer votre Contenu utilisateur du Site. »

Avouons que cela n’est guère rassurant.

Les conditions générale de Facebook sont disponibles ici.

Merci à MrBoo (François de Rochebouët) d’avoir rappelé ce fait.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *