Entretient avec Philippe Leclercq (AD4screen).

La moitié des téléphones mobiles vendus aujourd'hui sont des smartphones et les tablettes ont le vent en poupe. Cependant, l'usage de ces terminaux mobiles peut se comparer à la situation de l'apparition d'internet il y a quelques années (météo, info, emails).

En 2014, on prévoit que le trafic mobile dépassera le trafic fixe. Ne pas prévoir d'opérations spécifiques aujourd'hui pour ce mode d'utilisation revient à se priver de 4 à 8% du trafic et à prendre du retard. Les gagnants seront donc les plus rapides, comme aux début d'Internet.

Cela passera principalement par des applications spécifiques, qui représentent 70% du mode d'utilisation aujourd'hui.

Via www.atelier.net

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *