Les spécialistes du recrutement le disent : il devient difficile de recruter des profils liés aux métiers de l’internet.

Jacques Froissant, fondateur d’Altaïde, cabinet de recrutement 2.0 via le web, observe une progression de 183% des offres d’emploi dans le seul secteur IT et une hausse d’environ 10% sur les poste qui y sont liés. Il explique cette situation par la montée en puissance des entreprises IT, le manque d’anticipation des programmes de formation, l’accroissement de la demande de services internet, la « fuite des cervaux » vers la SIlicon Valley.

Cette situation devrait provoquer, à court terme, une hausse des salaires et une bataille de créativité pour attirer les plus grands talents. A long terme, l’absence de réaction des pouvoirs publics pourrait provoquer un véritable handicap pour les entreprises du secteur IT.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *