Après quelques mois de sommeil, et l’actualité Internet de la rentrée aidant, le blog reprend son chemin pour vous apporter les informations qui nous semblent pertinentes.

Parmi cette actualité, 2010 devrait voir apparaître de nouvelles extensions pour les noms de domaine.

A côté des traditionnelles .com, .net, .org, .eu, .fr et autres extensions nationales, on a déjà vu arriver des extensions liées à des domaines d’activité ou des secteurs économiques, bien que toujours génériques. Ainsi .mobi, .info, .biz, .aero, .edu, .name, .coop, etc…

Une nouvelle possibilité a été introduite dans les règles de gestion des noms de domaine en 2008. Il est désormais possible de prendre en charge la gestion de noms de domaines spécifiques. Les demandes n’ont pas tardé à fleurir et le travail de sélection a pu commencer. Il en ressort une sorte de TOP 10 des extensions qui ont le plus de chance de voir le jour :

.music

Forte de 800.000 signatures de soutien, dont les principaux musiciens, producteurs, distributeurs Web et associations professionnelles, cette extension souhaite fédérer les contenus relatifs à la musique.

.sport

Autre extension au très fort potentiel, .sport attise les appétits pour en obtenir la gestion. Aujourd’hui 2 candidats s’affrontent et des enchères devraient les partager pour administrer cette extension destinée à fédérer les contenus sportifs.

.eco

Cette extension est destinée à fédérer les contenus relatifs à l’écologie.
Vous pensez « économie » ? Vous n’avez pas complètement tort. A l’origine, cette candidature a été portée par une association d’entrepreneurs. Elle a reçu récemment le soutien d’Al Gore, ancien vice-Président américain et auteur de la conférence adaptée au cinéma « Une vérité qui dérange« , ce qui devrait compter dans la décision de lui faire voir le jour.

.green

Pas de doute possible, ici. Le « green » est mis à toutes les sauces. « green IT », « green economy », « green attitude »… Autant de concepts écolos. Portée par une association californienne à but non lucratif, son ambition est plus orientée vers la promotion du concept d’écologie que vers l’économie.

.radio

Soutenue par la société BRS Media, déjà à l’origine de l’extension .fm, cette extension souhaite fédérer l’ensemble des médias radio, hertziens ou en ligne.

.paris / .nyc / .quebec / .berlin / .sydney

Les villes souhaitent associer une extension particulière à leurs services en ligne, mais aussi bénéficier de revenus liés à la vente de leur extension. En effet, l’obtention de la gestion d’une extension implique des « frais de dossier » extrêmement importants (aux alentours de $ 185.000 dollars). Un lobby, nommé dotCities, a donc été créé pour faire pression sur l’ICANN et faire baisser le prix de cette prime à l’entrée.

Des régions, dont le Québec, souhaitent également suivre cet exemple. La Catalogne possède déjà .cat et la Bavière souhaiterait obtenir l’extension .bayern. Les prétendants au .bzh (Bretagne), .sco (Ecosse) et autres ont également fait connaître leurs prétentions.

.poker

Cette extension est encore confidentielle mais potentiellement amenée à un certain succès autour des jeux en ligne.

Source :  Le Journal du Net

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *