Alain Souchon surfe sur la vague de la crise financière pour promouvoir son prochain album, à paraître le 1er décembre. Fidèle aux thématiques qu’il développe dans ses albums depuis quelques années, proches des préoccupations sociales de ses contemporains, ce nouvel album est porté par la chanson-titre Intitulée "Parachute doré". Elle exprime le bonheur du grand patron, fraichement débarqué pour mauvaise gestion, et profitant du lagon, du soleil et des alizées que lui permettent son parachute doré.

Opportunisme ou prémonition, impossible de le déterminer à la lecture de la vidéo qui orne la homepage de son site officiel (refondu pour l’occasion). Tout juste nous dit-il que ses plans ont été bouleversés, lui qui avait prévu de sortir un album de 10 nouvelles chansons en septembre, "en rentrant de vacances, du bord de la mer". Crise financière aidant, la sortie est repoussée au 1er décembre.

Craignant sans doute les effets de ladite crise sur le porte-monnaie des ménages, Alain Souchon a préféré s’inscrire dans le contexte des fêtes de fin d’année, plus propices aux dépenses de loisir.

Pour nous faire patienter, Alain nous offre généreusement le téléchargement gratuit de la chanson-titre de l’album. Ainsi, en contre-partie de votre inscription à la mailing-liste de la maison de disque (EMI), vous recevrez le MP3 convoité.
Alain nous explique que "cette chanson, [il nous] la donne parceque, de toute façon, plus rien ne marche dans le show-business. […] Personne n’achète les disques. Ils copient…". On reconnaît là le point de vue d’un des 52 signataire de la pétition de soutien au projet de loi HADOPI.

On attend désormais qu’il pousse la logique encore plus loin en procédant comme Carla Bruni-Sarkozy qui nous a permis l’écoute intégrale de son dernier album sur son site.

1 comment

  1. Ciscoshow 18 octobre 2008 at 3:51

    Reply

    c’est horrible, je l’ai téléchargé il y a quelques jours et je l’écoute en boucle !!!

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *